Vous êtes ici :
   ›   
   ›   

La Maison de Claude Monet

Textes et Photos d'Ariane Cauderlier, guide interprète
Aquarelles originales de Patricia Rynski d'Argence, guide interprète


Ouvert tous les jours du 24 mars au 1er novembre 2017,
de 9h30 à 18h00.

Dernière entrée à 17h30.

La plupart des objets et oeuvres d'art présentés ont appartenu à Monet,
et sont à ce titre des pièces de musée.
On prendra soin de ne pas toucher le mobilier ni les objets exposés.
La cuisine de Claude Monet à Giverny

La Maison de Claude Monet à Giverny Photo Ariane Cauderlier

Tarif des billets :

Giverny Ticket

  • Tous les billets donnent accès à la maison et aux jardins.
  • Les billets coupe-file achetés à l'avance sur internet sont vendus au tarif suivant :
    • Adultes et séniors : 10,20 euros
    • Enfants de moins de 7 ans : gratuit
    • Enfants de moins de 12 ans et étudiants : 7,20 euros
    • Handicapés : 5,70 euros
    • Frais de gestion des billets électroniques : 1,45 euros par commande.

Note: Vous pouvez également acheter vos billets sur place.

Visites Guidées pour petits groupes :


La maison de Claude Monet à Giverny

La maison de Monet à Giverny, photo Ariane Cauderlier

Une maison tout en longueur

Claude Monet a vécu dans sa demeure de Giverny pendant quarante-trois ans, de 1883 à 1926. Cette période de temps très longue lui a permis d'agencer la maison à son goût, tout en l'adaptant aux besoins de sa vie familiale et professionnelle.

Au départ, la demeure appelée maison du Pressoir (un pressoir à pommes situé sur la placette voisine a donné son nom au quartier) est de dimensions plus réduites. Monet va l'agrandir de chaque côté, pour en faire une longère de 40 mètres de long sur seulement 5 mètres de large.

La grange adossée à la maison devient son premier atelier, grâce à la pose d'un plancher et à l'installation d'un escalier vers la maison principale. Monet, qui peint surtout en plein air, a besoin d'un endroit pour entreposer ses toiles et pour effectuer les retouches.

Au-dessus de son atelier, Monet ajoute un étage et s'aménage une grande chambre à coucher et un cabinet de toilette. Tout le côté gauche de la maison est donc réservé à Monet, qui y possède son espace de travail et de repos.

La demeure familiale d'un peintre aisé

Les agrandissements réalisés par Monet se repèrent à la taille des fenêtres, plus larges que dans la partie d'origine.

A l'autre bout de la maison, un appentis disparaît, remplacé par une cuisine assez vaste pour préparer quotidiennement les repas d'une famille de dix personnes habituée à recevoir.

A l'étage, des chambres sont aménagées pour les quatre filles d'Alice Hoschedé-Monet. Les deux fils d'Alice et les deux fils de Claude logent dans les combles.

C'est Monet qui a choisi la couleur rose de la façade et celle des volets. A l'époque, l'usage est de peindre les huisseries en gris. Monet, qui se soucie peu du qu'en dira-t-on, décide de les faire peindre en vert. Il installe une galerie devant la maison, une pergola couverte de rosiers grimpants, et fait pousser une vigne vierge sur la façade : la maison doit se fondre dans le jardin.

La maison dispose de trois entrées. Celle de gauche donne accès aux appartements de Monet, au milieu se trouve l'entrée principale, à droite la troisième qui mène à la cuisine sert d'entrée de service.

La Maison de Monet

La maison de Claude Monet, photo Ariane Cauderlier

Le salon bleu, photo Ariane Cauderlier

Le salon bleu, photo Ariane Cauderlier

Le salon bleu

La visite commence par le petit salon-boudoir où Alice se tenait en compagnie de ses enfants.

C'est Monet qui a présidé à la décoration de toute la maison, donnant libre cours à son amour de la couleur.

La pièce étonne par ses tons de bleus sur les murs comme sur le mobilier. Ils s'harmonisent aux estampes japonaises collectionnées passionnément toute sa vie durant par Monet. Le peintre en possédait plus de deux cents. Il aimait s'en entourer et s'en inspirer.

Le sol est pavé de carreaux de ciment, très en vogue à l'époque.

Détail du sol du salon bleu, aquarelle Patricia Rynski d'Argence

Détail du sol du salon bleu,
aquarelle Patricia Rynski d'Argence

 L'épicerie de la maison de Monet à Giverny, photo Ariane Cauderlier

L'épicerie de la maison de Monet à Giverny, photo Ariane Cauderlier

L'épicerie

La pièce suivante est l'entrée de Monet, aménagée en une petite épicerie.

Non chauffée, elle permettait de conserver au frais les aliments, en particulier les oeufs et le thé. On consommait de grandes quantités d'oeufs, pondus par les poules du poulailler. Les deux boîtes accrochées aux murs permettent d'en stocker 116 !

Des meubles de style bambou rappellent que le japonisme faisait fureur à la fin du 19e siècle. Le buffet est muni de clés, même aux tiroirs. A l'époque, la nourriture, chère, était enfermée à clé pour éviter les vols.

La boite à oeufs aquarelle Patricia Rynski d'Argence

La boite à oeufs
aquarelle Patricia Rynski d'Argence

L'atelier de Claude Monet

De l'épicerie, on passe à l'atelier de Monet, devenu par la suite son salon-fumoir. Le peintre y recevait ses visiteurs, marchands, critiques, collectionneurs...

Le salon-atelier de Monet, photo Ariane Cauderlier

Le salon-atelier de Monet, photo Ariane Cauderlier

Aux murs, des reproductions évoquent l'aspect de l'atelier du vivant de Monet. Le peintre aimait conserver une toile de chaque étape de sa carrière. Les originaux sont maintenant au musée Marmottan-Monet à Paris.

Comme dans toutes les pièces de la maison, les meubles et les bibelots sont presque tous restés en place,conférant à la demeure une grande authenticité.

Un buste de Claude Monet par Paul Paulin rappelle que le chef de file de l'impressionnisme a connu la gloire de son vivant, même s'il lui a fallu patienter jusqu'à 50 ans avant d'être enfin reconnu comme un maître.

Dans le salon-atelier de Claude Monet à Giverny, Aquarelle Patricia Rynski d'Argence

Dans le salon-atelier de Claude Monet à Giverny,
Aquarelle Patricia Rynski d'Argence

La chambre de Claude Monet, photo Ariane Cauderlier

La chambre de Claude Monet, photo Ariane Cauderlier

La chambre de Claude Monet

L'escalier très raide qui part de l'épicerie conduit à l'étage.

On pénètre d'abord dans la chambre de Claude Monet. C'est dans ce lit très simple que Monet dormait, et qu'il a rendu son dernier soupir le 5 décembre 1926.

Lepeintre jouissait d'une vue magnifique sur son jardin.

A remarquer, le bureau finement ouvragé et la commode, tous deux du 18e siècle.

Aux murs, on peut voir des toiles d'artistes de la colonie de Giverny. Monet exposait dans sa chambre les toiles impressionnistes de ses amis, qui avaient nom Cézanne, Renoir, Pissarro, Sisley, Morisot, Boudin, Manet, Signac...

L'escalier principal, aquarelle Patricia Rynski d'Argence

L'escalier principal,
aquarelle Patricia Rynski d'Argence

La chambre d'Alice Monet à Givernyuderlier

La chambre d'Alice Monet, photo Ariane Cauderlier

La chambre d'Alice

Claude et son épouse Alice faisaient chambre à part, comme c'était l'usage dans les familles bourgeoises, mais leurs appartements communiquent par les cabinets de toilette.

La chambre d'Alice frappe par sa simplicité. Elle est décorée d'estampes japonaises représentant des personnages féminins.

La chambre d'Alice est l'une des rares pièces à avoir une fenêtre côté rue, c'est à dire au nord. On peut y juger de l'étroitesse de la maison. Depuis sa chambre,Alice pouvait surveiller les allées et venues dans l'escalier et garder un oeil sur les enfants.

En haut de l'escalier, un réduit servait à ranger le linge.

Le cabinet de toilette,  aquarelle Patricia Rynski d'Argence

Le cabinet de toilette d'Alice à Giverny,
Aquarelle Patricia Rynski d'Argence

La salle-à-manger de Monet, photo Ariane Cauderlier

La salle-à-manger de Monet, photo Ariane Cauderlier

La salle-à-manger

L'escalier principal descend vers la salle-à-manger, la pièce la plus spectaculaire de la maison.

Monet, tranchant résolument avec le goût de son époque qui vénérait les teintes sombres, l'a fait peindre en deux tons de jaune de chrome. Cette couleur vibrante met en valeur la vaisselle de faïence bleue exposée dans les buffets.

Tous les murs sont recouverts d'estampes japonaises choisies par Monet avec un oeil sûr : pendant cinquante ans, Monet a collectionné les gravures des meilleurs artistes japonais, en particulier Hokusai, Hiroshige et Utamaro.

Détail du buffet, Aquarelle Patricia Rynski d'Argence

Détail du buffet de Monet à Giverny,
Aquarelle Patricia Rynski d'Argence

La cuisine de Monet, photo Ariane Cauderlier

La cuisine de Monet, photo Ariane Cauderlier

La cuisine

La salle-à-manger communique avec la cuisine pour faciliter le service. Monet, très attentif aux détails, a voulu que la cuisine soit bleue de façon à ce que les convives aperçoivent la couleur en harmonie avec le jaune de la salle-à-manger lorsque la porte est ouverte.

Les murs de la cuisine sont entièrement recouverts de carreaux de céramique de Rouen. L'impression de fraîcheur donnée par le bleu est tempérée par l'impressionnante collection de casseroles en cuivre. Un énorme fourneau à bois et charbon en fonte devait maintenir une forte chaleur dans la pièce.

La sortie se fait par l'escalier de la cuisine, qui donne sur le jardin.

Le fourneau de Monet , Aquarelle Patricia Rynski d'Argence

Le fourneau de Monet à Giverny
, Aquarelle Patricia Rynski d'Argence

La plupart des objets et oeuvres d'art présentés ont appartenu à Monet,
et sont à ce titre des pièces de musée.
On prendra soin de ne pas toucher le mobilier ni les objets exposés.

Informations pratiques :

giverny Excursion en Bus pour Giverny depuis ParisExcursion en Bus / Minibus depuis Paris

giverny Hôtels et Chambres d'Hôtes

giverny Comment se rendre à Giverny

En savoir plus :

giverny gardenParis Giverny Van Minibus Tour Une introduction sur les jardins de Claude Monet

giverny Qui était Claude Monet

Blogs et Photos :

giverny garden Givernews : Le Blog d'Ariane, guide à Giverny

giverny garden Giverny France : Gallerie Photos

giverny garden Giverny Photos : Gallerie Photos

Giverny

Giverny, Photo Ariane Cauderlier